3 février 2014

Mémoires... des uns et des autres

Parfois on va à un spectacle ou à une expo avec la ferme conviction que l'ennui ou l'indifférence seront de la partie, c'était le cas il y a quelques semaines pour "MEMOIRES VIVES" une histoire de l'art aborigène. Très vite et sans doute grâce à la passion communicative de notre guide, j'ai découvert avec énormément d'intérêt, l'art et l'histoire de ce peuple maltraité   dont la culture est enfin reconnue et se développe avec une génération d'artistes fière de ses origines.
















 Cette exposition splendide et passionnante superbement mise en situation se déroule dans l'ancienne fac de lettres de Bordeaux devenu musée.  J'y revenais pour la première fois depuis le temps bien lointain où je poursuivais des études jamais attrapées me remettant en mémoires mes "créations artistiques"


Non pas gravées comme dit Eluard "sur mon pupitre, sur les arbres" mais envolées sur la scène du Grand Théâtre ou plus souvent sur celles des salles des fêtes de la région bordelaise.




La Compagnie Dramatique Universitaire de Bordeaux lors d'une représentation de "La guerre de Troie n'aura pas lieu"... comme mon succès aux l'examens d'ailleurs !!!!

5 commentaires:

  1. Bonjour Monsieur. Vous me permettez d'être votre lectrice? Merci.

    RépondreSupprimer
  2. Ah mais, il va falloir que tu viennes nous la faire visiter cette expo : car j'ai, comme toi, regardé son affiche d'un œil dubitatif, mais d'après ce qui tu dis, vue avec quelqu'un qui se passionne, c'est tellement mieux !! Allez, Robert, c'est une boutade... tu as déjà fort à faire, et je ne vais pas t'inventer un nouveau métier, toi l'ancien acteur !! superbe en laquais, très fier je trouve aussi que la toge te sied à merveille

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La jeune guide sera bien plus pertinente que moi mais je te conseille cette visite.
      J'ai plutôt l'impression de ne pas faire grand chose, j'ai songé à rejoindre une troupe d'amateurs locaux mais ils manquent uniquement de jeunes premiers et sont en surplus de vieux barbons alors....

      Supprimer
  3. Très intéressante expo en effet, l'art aborigène est tellement méconnu ! merci de nous la faire partager ;)
    Votre retour aux sources estudiantines a dû vous ravir même si les exams n’ont pas été concluant, ce qui prouve bien que ce qui est important ce n’est pas l’arrivée mais le chemin lui-même…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais le chemin eut été bien différent !!!

      Supprimer