6 juillet 2015

Une année framboise.

Est-ce la canicule, les violentes pluies qui l'ont précédée, voilà qu'après des années de disette nos framboisiers se sont mis à produire en abondance ce fruit délicieux et de loin mon préféré.
Le plaisir de la récolte permet déjà de satisfaire sa gourmandise, un fruit dans la corbeille un qu'on déguste... quoi de plus savoureux de plus parfumé que ce petit fruit qu'on place sur la langue et qu'on écrase délicatement sur le palais... car une framboise ne se croque pas, ne se mâche pas, elle doit se dissoudre délicatement en bouche exhalant ainsi toute la délicatesse de son parfum. Un plaisir que je renouvelle sans la moindre modération.


6 commentaires:

  1. A essayer en salade avec quelques petites tomates bien juteuses !
    Amitiés à vous deux...
    Claude et Jean

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. on va vite essayer avant la fin de la production !!!
      Bonnes vacances

      Supprimer
  2. Oh la la le fruit que je préfère!
    Je vous envie...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui un régal mais une production capricieuse !
      Bientôt si les oiseaux nous en laissent ce sera les prunes reine claude

      Supprimer
  3. Et les remontantes sont nettement moins belles que les premières (toutes petites chez moi, malgré les arrosages, car framboise arrosée, framboise épanouie !!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne remontera pas tout est grillé !

      Supprimer